Escalade Passion
Village
28-02-2009

Sâmiot, sport et aventure

Rédigé par : M.Nottet, le 28-02-2009

 

Ancien postier, aujourd'hui pensionné mais encore très actif par son poste de logisticien dans une société de "sport adventure", Jules Baccus est un sâmiot assez connu dans la région. Par contre, ce que l'on connaît moins, c'est sa passion pour l'escalade.

Il pratique ce sport depuis bientôt 6 ans et souhaite le promouvoir auprès du public des environs. C'est pourquoi, il nous a proposé cet interview que nous relatons ici :

Il est vrai que l'escalade n'est pas un sport répandu dans notre région. Comment l'avez-vous découvert ?

En 2003, j'ai rencontré Hugo Herren qui m'a demandé si je ne voulais pas travailler pour sa société. J'ai accepté et j'ai donc découvert le sport adventure. Cela m'a permis de renouer avec des activités sportives dont j'étais friand dans ma jeunesse. Dans ce cadre, j'ai approché plus particulièrement l'escalade et cela m'a donné envie de continuer et d'approfondir cette nouvelle passion. Je me suis donc inscrit au Club Alpin belge.

En 6 ans d'activité, vous devez déjà avoir acquis pas mal d'expérience...

Je pratique surtout l'escalade en rocher, souvent dans la vallée de la Meuse. Bien sûr, tout ne vient pas de suite ! Tout d'abord, il a fallu que j'apprenne les techniques de base (noeuds, encordage, ...), et les règles de sécurité indispensables. Ensuite, j'ai commencé à grimper et, petit à petit, surmonté les difficultés sportives. L'escalade, c'est un sport complet qui fait travailler tout le corps ! Actuellement, je grimpe dans des secteurs dont le niveau de difficulté se situe entre 4 et 5c suivant l'échelle internationale allant jusque 9. Cela n'est déjà pas si mal pour mon âge, 58 ans !

Mais vous ne comptez pas vous arrêter là...

Non et j'aimerai même découvrir de nouvelles expériences... Mon rêve est d'escalader le Mont Blanc. Peut-être pourrai-je envisager de le réaliser cette année, avec une bonne préparation. Ce sera certainement très dur mais j'en ai encore les capacités.

Quelle préparation faut-il suivre avant de se lancer dans pareille aventure ?

Et bien, il faut d'abord s'entraîner régulièrement pendant au moins six mois avant la course. Il faut marcher pour développer son endurance, se muscler et adopter une vie "saine", sans excès (bien s'alimenter, s'abstenir de fumer, etc.). Ensuite, il faut passer une visite médicale pour s'assurer de son aptitude physique. Enfin, avant la montée finale vers le toit de l'Europe, il faut passer deux jours d'acclimatation en haute altitude. En fait, la course démarre de l'Aiguille du Midi. Si tout se passe bien, je vous enverrai une carte postale du Mont Blanc d'ici le mois de septembre.

Et puis, pourquoi pas, si cela est concluant, je pourrais également envisager d'autres expériences, toujours avec le Club Alpin mais dans des conditions encore différentes, dans le massif des Ecrins ou dans les Calanques près de Marseille.

Quels conseils donneriez-vous à toute personne souhaitant se lancer dans l'escalade ?

Une bonne approche pour découvrir les sensations et appréhender les hauteurs, sans pour autant investir dans du matériel coûteux est l'escalade en salle. Ensuite, il est indispensable de bien se documenter et de se faire accompagner par une personne compétente. Il ne faut jamais perdre de vue que l'escalade est un sport à risque qui peut vite devenir extrêmement dangereux si l'on ne respecte pas les règles de sécurité de base.

A ce sujet, j'aimerais particulièrement mettre en garde les personnes qui voudraient s'aventurer sur les rochers de notre région. Le schiste de chez nous est une roche très friable et instable. De plus, elle est assez coupante et met les cordages à rude épreuve. Cela est donc à éviter ! D'ailleurs, la section Namur-Luxembourg du Club Alpin belge n'organise jamais d'escalade en rocher dans notre région pour cette raison. Elle privilégie notamment les rochers calcaire de la vallée de la Meuse et de la Lesse ou encore ceux de Hotton et de Durbuy qui sont beaucoup plus sécurisants.

Enfin, il est à noter que le Club Alpin organise le 15 août des cours d'initiation avec au menu, l'apprentissage des techniques de base et une première expérience d'escalade en rocher.

A toute fin utile, je suis aussi à disposition de tous pour de plus amples renseignements et/ou pour accompagner d'éventuels amateurs !

 

Merci Jules pour ce beau témoignage et ces conseils judicieux !

Si vous êtes intéressés par l'escalade, vous pouvez visiter le site du Club Alpin : www.clubalpin.be ou encore contacter Jules Baccus par email : j.baccus@euphonynet.be

M. Nottet